bujin2

What is Bujinkan?

Le Bujinkan  (littéralement « la maison du dieu de la guerre) est une organisation martiale fondée
par Masaaki Hatsumi, dont l’enseignement se base sur le savoir des neuf écoles de combat qu’il hérita
de son maître, Takamatsu Toshitsugu.

Ces écoles anciennes trouvent leur fondation entre le 9e et le 17e siècle. Elles possèdent toutes
leurs principes et particularités propres.

  • Togakure Ryû Ninjutsu : école de la porte cachée
  • Kukishinden Ryû Happô Hikenjutsu : école des 9 démons
  • Gyokko Ryû Kosshijutsu : école du tigre de diamant
  • Shinden Fudô Ryû Dakentaijutsu : école du cœur immuable
  • Koto Ryû Koppôjutsu : école qui abat le tigre
  • Gikan Ryû Koppôjutsu : école de la justice, de la loyauté et de la vérité
  • Takagi Yôshin Ryû Jûkentaijutsu : école du cœur enraciné
  • Kumogakure Ryû Ninpô : école du nuage caché, ou « qui se dissimule dans les nuages »
  • Gyokushin Ryû Ninpô : école du cœur immobile

Le Bujinkan ninpo taijutsu est un art martial traditionnel adapté au monde moderne. Ce n’est pas
un sport de combat et c’est pourquoi il n’est organisé ni concours ni compétition. De même, il ne requiert pas de condition particulière, et s’adresse à tout élève désireux de s’épanouir, sans aucune distinction d’âge, de sexe ou de forme physique. La nature particulière de la discipline exige cependant une certaine maturité physiologique et mentale, ce qui explique que nous n’organisions pas de cours pour enfants.

Techniques
Le Bujinkan ninpo taijutsu ne veut pas de limite dans sa technique. On y étudie les frappes (coups de poing, de pieds et de toutes autres parties du corps susceptibles d’être utilisées), les projections, clés et points vitaux. De par son origine japonaise, un pratiquant pourra y retrouver un certain nombre de techniques présentes dans les arts martiaux modernes que sont le Jûdô, l’Aïkidô ou le Jujutsu.

Il a également pour spécificité d’avoir gardé l’apprentissage du maniement des armes traditionnelles japonaises. Ces dernières peuvent être divisées en 4 grandes catégories en fonction de leur distance d’utilisation. Nous trouvons les armes courtes (par exemple le couteau…), les moyennes (ken, jô, hanbô …) longues (bô, yari, naginata, bô…), ainsi que les armes  de jet (shuriken, shaken, …).

Le Bujinkan n’est pas à proprement parler une  école de maniement des armes. Toutefois, ces dernières  permettent de développer la compréhension de deux concepts clés en matière de Taijutsu :
la distance et l’aisance dans les déplacements. Ceux-ci constituant la clé de voûte de cet art qu’est
le mouvement naturel.